Campervan tour in Iceland #6

Et voilà, notre passage en Islande s’achève. Direction… la Laponie ! Nous survolons actuellement le Vatnajökull, plus grand glacier d’Islande, à bord du Boieng 737 SK4788. Mais nos articles sur la terre de glace ne s’arrêtent pas là ! Nous avons encore beaucoup de choses à vous montrer, en vidéos, en photos et en mots (la toute dernière vidéo ici !)

Notre road trip en campervan s’est poursuivi dans le Sud de l’Islande, probablement la région la plus touristique du pays. Il faut dire que les phénomènes naturels extraordinaires qui s’y déroulent attirent plus d’un curieux ! 

Nous avons démarré notre découverte du Sud par Pingvellir, plaine du Parlement en français. Classé à l’Unesco depuis 2004, ce parc national se situe à cheval entre les plaques nord-américaine et eurasienne. Ce fossé d’effondrement causé par la dérive des continents s’écarte de 5mm par an ! Des mesures ont montré que les plaques se sont éloignées de 70m en 10 000 ans.

Le lac Pingvallavagn, situé en travers de ces plaques, avec ses 84km2, est le plus grand lac naturel d’Islande. Mais ce qui fait du lieu un site incroyable est ce qu’on appelle « l’hémicycle ». À partir du 10e siècle, les chefs de clans Viking se sont retrouvés une fois par an ici, dans ce champ de lave protégé par deux grandes falaises parallèles (notez que les Vikings venus de Norvège pour s’installer en Islande étaient majoritairement des paysans fuyant l’autorité monarchique nordique). Cette sorte de cession parlementaire durait 15j et s’accompagnait de fêtes et de concours sportifs. Ce fut le premier véritable parlement d’Europe (Alping en islandais). Les chefs réunis, env. une cinquantaine, cherchaient des consensus pour régler les conflits et surtout, édictaient des lois. Cela permit petit à petit de réduire le nombre de vengeances personnelles… L’Alping, fondé en 930, fonctionna comme parlement jusqu’en 1262 puis perdit son pouvoir législatif lorsque le pays passa sous souveraineté norvégienne puis danoise. Il devint alors surtout une cour de justice jusqu’à ce que les assemblées soient supprimées à la fin du 18e siècle. C’est à Pingvellir que les Islandais dècidèrent de se convertir au christianisme en l’an 1000 et pour la force du symbole, c’est aussi ici que fut proclamée l’indépendance du pays le 17 juin 1944 (il y a à peine 73 ans donc !). Merci au Routard pour ces explications 😉

Plus de détails, en anglais, sur les panneaux photographiés ci après.


Pour info, la petite église que vous voyez sur la vidéo existe depuis le 18e siècle et a été construite sur les restes de plusieurs autres églises remontant jusqu’au 11e-12e siècles. Elle jouxte la résidence d’été du Premier Ministre islandais et de sa famille. 


Nous poursuivons notre route vers le Sud du lac pour visiter la centrale hydroélectrique de Ljósafoss. Incroyable exposition (gratuite) sur les différents types d’énergies naturelles utilisées en Islande (éolien, hydroélectrique, géothermique…). Une exposition ultra interactive et limpide comme on les aime ! 

La centrale hydroélectrique, quant à elle, a été inaugurée en 1937. Elle est née de la nécessité de subvenir aux besoins en électricité des habitants de Reykjavík, de plus en plus friands d’appareils électriques. La centrale a très vite été élargie pour les besoins de la seconde guerre mondiale et offra une capacité totale de 15MW dès 1944. 

En repartant de Ljósafoss, nous avons croisé une mini station géothermique située dans une « low-temperature area ». Cela signifie que la température de l’eau dans ces territoires est inférieure à 150 degrés celsius et peut être directement utilisée pour le chauffage domestique et l’eau chaude. Il en existe 200 en Islande et elles sont majoritairement installées par des propriétaires de terres agricoles. Nous reviendrons sur ce sujet dans un prochain article.

En route pour Geysir maintenant ! Et oui, c’est d’ici que vient le mot « geyser », l’une des manifestations volcaniques les plus étonnantes que nous ayons vues ! Un geyser est en fait un conduit souterrain terminé, à la surface, par un petit cratère. Ce conduit est en partie rempli d’eau qui, chauffée, et sous pression, au fond du geyser, jaillit à la surface par intermittence. Puis le cratère se remplit à nouveau d’eau et le phénomène se reproduit. Attention, ça brûle !! 

Le Strokkur, le célèbre geyser que tout le monde vient admirer, projette des colonnes d’eau et de valeur de 15 à 30m toutes les 5 à 10mn ! Entouré de mares de boue bouillonnante et de sources d’eau chaude, l’endroit est tout simplement fascinant. 


Hihihihi !

Un petit crochet ensuite par Gullfoss, chutes d’eau hautes de 32m pouvant atteindre un débit de 2000m3/s. lors des grandes crues ! Le site a échappé à la construction d’une centrale hydroélectrique au début du 20e après qu’une femme ayant toujours vécu là se batte auprès des autorités et des investisseurs jusqu’à les menacer de se jeter du haut des chutes ! Pas froid aux yeux ces Islandais !

Nous passerons la fin d’après-midi à Flúdir, au milieu de nulle part, dans un hop pot naturel aménagé par un fermier du coin. Petit abri et bassins en pierre voient la rivière d’eau chaude défiler… pour notre plus grand plaisir ! 

Nous avons gardé le meilleur pour la fin… LE spot le plus magique d’Islande selon moi : Jökulsárlón. Merveille de la nature, il s’agit d’un lac profond de 200m formé par l’arrivée d’une des langues glacières du Vatnajökull (vous savez, le glacier qu’on vient de survoler !). Paysage polaire avec des icebergs aux reflets noirs et bleus. Puis au bout, une plage de sable noir sur laquelle viennent s’échouer les blocs de glace qui n’ont pas réussi à rejoindre la mer. Une véritable pépite ! 


Merci à Simon, mon ingénieur son, pour avoir habillé mes images de la voix du grand Hubert Reeves… La vidéo complète ici et maintenant ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s