On aime (toujours) les oiseaux !

Voici nos observations en Laponie norvégienne. 

Nous restons essentiellement dans les alentours de notre mission Workaway qui sont devenus de plus en plus verts avec l'été, rendant l'observation plus difficile.

Nos premiers élus sont le sizerin blanchâtre et le sizerin flammé.

Ils sont adeptes des forêts de bouleau et de résineux et surtout… de la mangeoire ! Nous avons 3 mangeoires XXL et ils les vident en moins de 24h… Le sizerin blanchâtre vit exclusivement dans le nord de la Scandinavie donc nous pouvons observer ici les deux espèces.


Ci après le couple de durbecs des sapins que nous voyons lors de chaque excursion à la wilderness cabin qui appartient à notre famille d'hotes et dont nous profitons lors de nos days off (à découvrir bientôt en vidéo sur notre blog !). Un régal pour les yeux !

Voici ensuite le gobemouche noir du nord de l'Europe. Nous l'aimons beaucoup car ici il vit en nombre et lutte efficacement contre les insectes et moustiques dont nous subissons l'invasion estivale…

Il se bataille quotidiennement les nichoirs avec les mésanges.

Ci après le bouvreuil pivoine, facilement repérable grace à son plumage coloré. C'est le petit chouchou de Manue. 

Il est toujours en couple et se nourrit exclusivement de graines et bourgeons. Les petits, quant à eux, sont alimentés avec des insectes.


Un autre genre : lors d'une sortie canoë très matinale (vers 4h du matin) j'ai pu observer ce faucon crécerelle. 

Manue et moi avons réussi à en revoir plus tard, en groupe de 4 pendant l'une de leur parade ou dispute. Contrairement à chez nous, en France, il est rare de les voir faire du vol stationnaire. Cela est sûrement dû aux très hautes herbes qui cachent assurément les rongeurs.

Ci-dessous le tarin des aulnes. 
Un petit oiseau par sa taille et très coloré. Son plumage est d'un très beau jaune.
Il est également très agile pour ouvrir les graines avec son petit bec pointu.

Parlons maintenant du pinson du nord, avec son plumage nuptial.

Il nous a fallu de la patience pour prendre ces photos car le pinson est très méfiant et le moindre mouvement le fait partir sans retour avant 1 bonne heure …


De nouveau le pluvier doré, que nous sommes habitués à voir depuis l'Islande.

Nous parvenons même à le reconnaître à son cri d'alarme maintenant.

Et voici notre première observation dans la famille des chouettes et hiboux : le Hibou des marais ! Le temps se suspend quand son regard vous transperce.

Ces oiseaux sont incroyables et nous espérons voir également une chouette lapone et un harfang des neiges, deux incroyables espèces du grand Nord. (Cliquez sur les noms des chouettes pour voir leur photo)

Le coucou gris ensuite. 

La femelle coucou pond ses œufs dans le nid des voisins … qui assurera la couvaison. Le coucou parasite entre 50 et 100 espèces d'oiseaux différentes !!

Juste après être sorti de l'œuf, le jeune coucou jette les œufs avec qui il a partagé la couvaison du nid. Vachement reconnaissant !

Dans les prochains jours, les adultes et jeunes nous quitterons pour rejoindre leurs quartiers d'hiver africains.

Voici maintenant une photo ratée d'un pic épeichette mâle, c'est le plus petit pic d'Europe.

Devant chez nous navigant entre Norvège et Russie il y a toujours ce petit groupe de Garrot à œil d'or et également les Harles bièvre en arrière plan.

Les plongeons sont également de la partie, nous pouvons les observer et les écouter tous les jours !

Nous avons réussi à nous faire peur lors d'une sortie canoë avec Emmanuelle… en plein silence un plongeon a surgi devant nous à moins de 2 mètres. Il nous a bien surpris et s'est écarté rapidement dans un vacarme incroyable. Après cela il est resté à proximité en émettant un cri d'alarme régulier et envoûtant amplifié par l'echo de la vallée.

Et pour finir, une grive mauvis et son visage grognon 🙂

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Daniel dit :

    Belle leçon d’ornithologie, bravo Simon ! J’aime bien ton tarin des aulnes, avec ce long nez qui lui vaut sans doute son nom. Cela me rappelle un bon copain journaliste, Claude Tarin, qui fit ses premières armes, ça ne s’invente pas, à la revue… Pif-Gadget ! (une BD pour les gamins, dans les années 60-70, avec chaque mois un petit gadget en cadeau). Et c’est à ton hibou 🦉 que va ma deuxième préférence, surnom qu’on avait donné à notre curé de Morlaix à cause de son tarin crochu 🤣🤣🤣 ! Décidément…

    J'aime

  2. YVES dit :

    Nous venons avec Papy Pierre de regarder toutes ces belles photos et de lire les commentaires très intéressants.
    La question que nous nous posons: Vous ne faites pas ces photos uniquement avec vos IPHONE??
    Merci pour ce reportage.
    Bises
    Yves et Pierre

    J'aime

    1. simbouttier dit :

      Nous utilisons aussi un petite appareil photo lumix de chez Panasonic avec un zoom x10 qui est bien pratique pour les photos d’oiseaux.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s