Back in England, 3 days in Somerset

Comme vous le savez, voici quelques jours que nous foulons de nouveau les terres anglaises. Cette fois-ci, nous découvrons le Somerset, une région du Sud-Ouest de l’Angleterre, plus ensoleillée qu’ailleurs (et nous le constaterons !).

De Glastonbury à Bath en passant par Wells et Bristol, nous vous emmenons avec nous pour trois jours de balades et de découvertes historiques. 

A notre arrivée dans notre Airbnb, je découvre un seau de champagne et des cadeaux envoyés par mes parents pour mes 30 ans. Adorable ! Organisé dans le plus grand secret par mon cher et tendre. Happy I am!Super breakfast maison.Oui, il s’agit bien d’un chat !

Nous logerons donc dans une magnifique demeure tenue par une artiste, Kate, avec qui nous avons pris plaisir à discuter. La plupart des peintures, poteries et vitraux ont été réalisés par elle.Petit jardin suspendu…Et un arbre à rêves dans le parc adjacent.Le printemps est bien installé ici ! Nous avons l’impression de revivre. Le soleil est chaud et les fleurs envahissent les rues. Nous réalisons que l’Ecosse est vraiment une contrée très très humide ! Finalement, l’Angleterre aux UK, c’est comme la Cote d’Azur pour nous en France !Nous voici à Glastonbury, au Sud du Somerset. La ville est connue pour son festival annuel de musique mais aussi pour ses légendes arthuriennes…The tor, que vous voyez ici, serait, selon la légende, à l’emplacement même de la mythique île d’Avalon, dernière demeure du Roi Arthur, lieu où aurait été forgée Excalibur et résidence supposée de la fée Morgane. On aime les terres de légendes !Impressive isn’t it?La colline sur laquelle repose the tor offre un panorama magnifique sur le Somerset, laissant même apercevoir le Pays de Galles par beau temps (comme aujourd’hui !)On se laisse choir sur l’herbe fraiche du printemps et on regarde les nuages défiler…Hello you! Ici aussi, on compte les agneaux par centaines !Vue sur The tor, dominant la ville de Glastonbury à 158m d’altitude. On redescendant dans le village… So pretty!Observez ces maisons ! Glastonbury en regorge !L’entrée de The White Spring. Cette source est connue pour ses vertus curatives et attire des fidèles du monde entier. Pour l’histoire sainte, elle aurait été créée par les larmes du Christ. La source d’eau rouge présente à deux pas, The Red Spring aurait quant à elle été créée par son sang. Impossible de prendre des photos à l’intérieur bien sûr. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est que les fidèles n’hésitent pas à s’y baigner tout nu !Déambulation dans la ville… Nous voici sur le site de Glastonbury Abbey, véritable havre de paix au centre de la ville. La quiétude et la spiritualité du lieu (et la douceur printanière aussi, nous ne le nions pas !) nous ont totalement envoûtés. Berceau du christianisme en Angleterre, l’abbaye fut fondée en l’an 700 par des moines qui ne démentirent jamais les légendes associant Glastonbury au Roi Arthur, sa femme Guenièvre et le Saint Graal. Ca tombe bien car les prétendues tombes des deux époux ont été retrouvées en 1191 et officialisées par une gigantesque inhumation en 1298. Le sanctuaire ne cessa d’agrandir sa renommée et ses bâtiments à partir de cette date… pour s’arrêter en 1539 avec Henri VIII et la Réforme protestante. Devenue carrière de pierres de construction ensuite, active jusqu’au XIXe siècle, l’abbaye, miraculeusement, nous offre encore de quoi imaginer sa magnificience de l’époque. Ci-dessus la cuisine, construite en 1340, avec la climatisation ! Elle servait à préparer le repas de 500 personnes… Et elle est toujours intacte !Nous entrons dans le verger où jeunes et vieux viennent rêvasser et se prélasser sous les cerisiers en fleurs…On y resterait bien des heures entières n’est-ce pas ?Simon offre un hug à l’un des grands arbres du parc 🌳Ci-dessus l’emplacement où ont été retrouvées les tombes d’Arthur et Guenièvre… On se plaît à y croire… et vous ?Simon fouine, comme d’habitude…!Arts roman et gothique se côtoient sans cesse sur le site, sublime mélange architectural à travers les siècles.L’intérieur de la petite chapelle à l’entrée de l’abbaye. Une vraie belle visite. Wow. Observez les statues qui ornent toute cette façade ! Elles se comptent au nombre de 300 et datent de 1230, racontant les épisodes des Ancien et Nouveau Testaments ! Nous sommes en face de la Cathédrale de Wells, Saint Andrew’s cathedral, à une dizaine de kilomètres de Glastonbury. Connue comme l’une des plus belles cathédrales d’Angleterre, le début de sa construction débuta en 1180 et ne s’acheva qu’au XVIe siècle. Un petit bijou !Avez-vous déjà vu un arc en ciseaux comme celui-ci ? Loin d’avoir été un choix architectural, il a été construit pour contrer l’enlisement des fondations. 

Ce coffre à soutane protège les costumes de cérémonie des prêtes depuis… 900 ans ! Et il est encore utilisé aujourd’hui !La Cathédrale recèle aussi la plus grande bibliothèque médiévale du pays avec plus de 6000 ouvrages dont 12 incunables (datant d’avant 1500). Elle était malheureusement fermée lors de notre visite.
Ci-dessus le porche d’entrée du Vicar’s close, plus ancienne rue médiévale d’Europe, toujours habitée ! Aménagée au XIVe siècle pour loger les choristes de la Cathédrale, la vingtaine de maisons en pierre se tient encore fièrement debout, surmontées de leurs drôles de cheminées. Fascinant. Fin d’une magnifique journée, emplie de spiritualité. Demain, direction Bath ! A 10h30, nous rejoignons les thermes de Bath, point de rencontre pour notre visite guidée gratuite avec Andrew, un bon gentleman anglais comme on les aime ! C’est parti pour 2h30 de balade et d’Histoire dans l’une des plus belles villes d’Angleterre, classée à l’Unesco en 1987 (elle fête donc aussi ses 30 ans d’une certaine façon !).Découverte extérieure des thermes de Bath, construites « à l’imitation des Romains » au XVIIIe siècle, alors même que les architectes ignoraient l’existence des véritables thermes romains juste en dessous ! Il faudra attendre la toute fin du XIXe siècle pour qu’ils soient exhumés. 5 siècles avant JC, les Romains ayant envahis cette partie de l’Angleterre exploitaient déjà le million de litres d’eau fourni chaque jour par la source naturelle d’eau à 50 degrés ! Incroyable ! Nous ne visiterons malheureusement pas les thermes en question affichant des prix d’entrée au moins aussi incroyable(memt élevés) que cette histoire !Arrêt dans une rue où certaines maisons n’ont jamais été nettoyées de la pollution industrielle du XIXe siècle ! Plaque d’une citation célèbre de l’auteure britannique Jane Austen. We can’t say the bestest, of course!Ci-dessus The Royal Crescent, ensemble de 30 maisons classiques en pierre de Bath, jointes entre elles par de très épurées colonnes ioniques. Son architecte, John Wood fils, est avec son père et son frère, l’architecte qui a fait de Bath la ville splendide qu’elle est devenue au XVIIIe siècle. A cette époque, reines, princesses et riche société se précipitèrent à Bath pour ses vertus mais aussi et surtout pour être vues ! A l’époque, il fallait en être ! Les belles demeurent ont alors poussé comme des champignons. Sauf que contrairement à ailleurs, toute la ville a été édifiée dans une parfaite harmonie architecturale ! D’où son succès !Ci-dessus The Circus, autre grande oeuvre de John Wood père et fils. 

Statue de la Reine Victoria, qui, comme partout ailleurs aux UK, à laisser son empreinte à Bath.Magnifique bâtiment pont dans lequel nous prendrons le thé dans l’après-midi.Observez ce gate en contre-bas. Il s’agit de l’une des dernières portes de Bath qui donnait accès au rivage. L’abbaye de Bath, datant du XVe siècle.Balade dans l’un des nombreux parcs de la ville……puis le long du canal de Bath, entièrement aménagé pour les piétons, cyclistes et même les chevaux ! Il est possible de rejoindre Bristol par cette voie… ou en péniche comme ce couple manoeuvrant pour passer une écluse.

On croise aussi quelques étranges personnages à Bath… on ne voudrait pas risquer quoi que ce soit, on rentre à la maison ! Demain, direction Bristol !
Bienvenue à Stokes Croft, quartier emblématique de Bristol, véritable musée du graffiti à ciel ouvert ! Géré par le collectif The People’s Republic of Stokes Croft, il est connu pour ses idées anarchiques mais aussi pour ses actions visant à revitaliser le commerce local. Une balade qui ne laisse pas indifférent et un quartier qui n’a sans doute pas fini de faire parler de lui !

Pause dej dans la cantine d’une pépinière de collectifs artistiques au centre de Stokes Croft.Ci-dessus l’un des graff de Banksy, l’un des graffeurs les plus connus d’Europe. Anti-système et anti-capitaliste, l’artiste dissimule son identité depuis qu’il a commencé à graffer dans les rues de Stokes Croft d’où il serait originaire. Plus d’infos sur cet artiste ici. Vous souvenez vous des Snowdogs de Brighton ? Bristol a fait la même chose avec des moutons il y a quelques années ! Quelques édifices du XIVe se mélangent aux graffs voisins…
Ca suffira pour Bristol, nous filons dans le Hampshire retrouver Natasha et The New Forest pour quelques jours. En espérant vous avoir donner l’envie de visiter le Somerset… See you soon guys! 

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. aynen dit :

    Quelle déco incroyable encore dans cet Airbnb ! Magnifique. Et merci pour ces visites guidées de The Tor, Glastonbury et Bath ! Pour avoir lu Northanger Abbey de Jane Austen, dont l’intrigue se déroule en partie à Bath, je confirme que la bonne société y allait pour se pavaner en public… Austen s’amuse à le décrire et à s’en moquer.

    J'aime

  2. aynen dit :

    Superbes mésange et rouge-gorge (entre autres graffs) à Bristol. Et ce n’est pas n’importe quel mouton, c’est Shaun !
    La ville était le cadre de la série Skins. Je n’ai dû en voir qu’un ou deux épisodes mais j’avais été marquée par les plans de la ville depuis un parc la surplombant (Brandon Hill Nature Park, apparemment).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s