Where is Big Cat?… Parlement Ecossais

Hello everyone! 

Une devinette plutôt facile aujourd’hui après avoir visité The Scottish Parliament. Le temps d’un instant j’ai cru avoir perdu Big Cat ! So, where is he?  

Bon, c’est surtout l’occasion pour moi de vous montrer la salle des débats parlementaires à laquelle nous avons pu accéder lors de notre visite.

Ouvert en 2004 dans le quartier de Holyrood au centre d’Edimbourg, le Parlement Ecossais regroupe 129 membres élus pour quatre ans. 

À l’origine, le Parlement d’Écosse constituait la législature du Royaume d’Écosse, alors indépendant. Créé au 13e  siècle, il a disparu lorsque le Royaume d’Écosse a fusionné avec le Royaume d’Angleterre pour former le Royaume de Grande-Bretagne selon les termes de l’Acte d’Union de 1707. Cette fusion des royaumes a été accompagnée d’une fusion du Parlement écossais avec le Parlement d’Angleterre pour former le Parlement britannique, qui siège à Westminster, à Londres.

Lors du référendum de 1997, le peuple écossais a donné son consentement pour voir renaitre son propre Parlement. Les principaux sujets menés par le Parlement Ecossais incluent l’éducation, la santé, l’agriculture et la justice. Le Scotland Act permet au Parlement écossais de voter des lois sur ces thèmes. Le Parlement du Royaume-Uni conserve un certain degré d’implication dans la politique domestique de l’Écosse et toute la politique étrangère reste de son ressort. Retrouvez toutes les infos sur la page Wikipedia dédiée

Un premier grand pas vers l’autonomie donc ! Et pourquoi pas l’indépendance en 2018…?

Le Parlement depuis la grande esplanade de Holyrood.
Vue du ciel. Quelle architecture (mêlant des formes de feuilles, de vagues, de bateau…) ! Malheureusement, l’architecte est mort avant l’inauguration par la Reine et n’a pas pu voir son oeuvre !


Le hall d’accueil avec ses formes de drapeau écossais au plafond. Et un accueil vraiment pro, des mini visite guidées pour comprendre le rôle du Parlement et un accès à la salle des débats. Une bien belle surprise politique… Ca change ! Bon, il semblerait juste que le projet ait coûté 414 millions de livres au lieu d’une vingtaine prévue au départ…

Sur ce, je vous laisse méditer sur le prix à payer pour l’indépendance… Bon week-end !  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s