On a fait la Slea Head Drive!

Good evening guys! Bernard’s speaking!

Cette semaine, il a fait un super temps ici. Mais là, à l’heure où j’écris ces lignes, on est dans le fog total (à vrai dire on a passé la journée dans le brouillard !). Du coup,  j’en profite pour vous conter notre superbe journée de mercredi durant laquelle nous avons roulé tout le long de la Slea Head Drive, route touristique tout au bout de la péninsule de Dingle. 


Un vrai concentré d’Irlande ! Des falaises abruptes, de la verdure en veux tu en voilà, l’océan à perte de vue, des petits villages colorés perdus au bout du monde, et d’autres en ruine (avec des pierres, toujours), et puis des plages de sable fin et d’autres de galets noirs menaçants… bref, c’est suuuuuper beau ! 

Impossible de se perdre, on part de Dingle et on revient à Dingle. Entre temps, on profite des paysages magnifiques, on fait (plein) de pauses, on grignote, on randonne, et on visite des sites très anciens. 

Allez, on y va ! 


The Connor Pass, passage obligé pour rejoindre Dingle depuis notre bourgade Stradbally.




Sur l’épaule de Symon, j’admire le paysage ! 


Regardez ce restaurant entièrement fait de pierres ! Même le toit ! En réalité, il est plutôt récent. Les propriétaires ont souhaité le construire selon les méthodes traditionnelles des vieilles maisons irlandaises.


Moi, Bernard the Pirate-Cat, devant les îles Blaskets. La classe, non ?! Ces îles étaient habitées jusqu’en 1953, date à laquelle le gouvernement irlandais exigea que les 22 derniers habitants migrent sur le continent car leur conditions de vie étaient jugées insalubres. Depuis, les îles sont le fief de colonies de cerfs, d’oiseaux de toutes sortes et bien sûr, de moutons !


Pause dej dans un café librairie poterie en face des îles… soups and toasted specials for lunch. What else? 






Randonnée depuis le musée des îles Blaskets (sur le continent, fermé à cette époque de l’année mais très intéressant paraît-il pour découvrir la vie des insulaires) jusqu’à l’école ayant servi de lieu de tournage à La Fille de Ryan (film réalisé par David Lean, sorti en 1970).

Simon et Manue prennent la pause ! 



Sur la route du retour, nous sommes allés voir le Gallarus Oratory, probablement une église, une chapelle funéraire ou un abri pour pèlerins construit aux alentours du VIIe siècle. Il s’agit du seul oratoire encore intact de ce type en Irlande. So mystique ! 





Et puis, nous avons fait un dernier crochet pour aller voir Kilmalkedar Church, monastère chrétien fondé au XIIe siècle sur les vestiges d’un site païen datant du VIIe. Il servait de lieu de passage stratégique aux pèlerins du Mont Brandon. 


Et voilà, je vous ai tout dit… finissons en beauté avec le coucher du soleil et les nuages rosés qui tentent de s’échapper du Connor Pass. Beautiful, isn’t it? 

Ciao bonsoir, c’était Bernard (prononcez Bernarde en insistant sur les « r » pour obtenir l’accent irlandais…)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s