Comme des Robinsons dans les Trossachs !

Nous poursuivons ici le récit de notre dernier road trip écossais. Après l’île de Mull, nous avons rejoint les Trossachs, parc national intégrant en son sein le Loch Lomond (donc pas très loin de notre actuelle mission. De l’autre côté de la rive en fait !).


Sur les recommandations de notre hôte Wayne, nous avons préféré faire un détour par Glencoe afin de récupérer la scenic road jusqu’à Balquhidder, lieu de notre prochaine étape, au coeur des Trossachs. 



Et quelle road! Absolument magnifique ! Après avoir fait un coucou au Stalker Castle (que nous avions découvert avec Yves et Cricri en février), nous nous retrouvons sur une route en lacets bordée de champs de tourbe saupoudrés de lacs, montagnes menacantes, forêts accrochées sur leurs flancs… Difficile de ne pas nous arrêter toutes les 5 minutes pour prendre une photo 😊



Le soleil est avec nous, nous en profitons pour faire une pause à Glencoe pour une petite rando d’une heure sur le Glencoe Trail, the must do du coin. 


En chemin, nous apercevons un couple écossais en séance photo pour leur mariage. Le kilt est de rigueur pour l’occasion chez les Messieurs. Cheese 😀


On a aussi croisé deux sheepdogs… des chiens avec des dreadlocks ! Juste incroyable !! Ahahaha cette tête ! 


Vers 18h, avant de rejoindre notre logis, nous nous arrêtons au Mhor 84, un restaurant trendy dont nous ont parlé nos hôtes Wayne et Rebecca. Apéro face au soleil couchant puis dîner aux chandelles dans une atmosphère ultra relax sur fond de musiques actuelles. On a adoré ! Pièce de viande et légumes maison pour Monsieur, noix de Saint Jacques cuisinées aux épices avec pois chiches, chorizo et black pudding pour moi. On s’est offert un vrai petit plaisir ! 


Il est temps de rejoindre notre Airbnb, non loin de là. Enfin, 25 mn tout de même, dans l’obscurité, via une piste cailloutée. Euh, on a eu un doute en route, plus aucun réseau pour nous y retrouver mais si, si, c’est bien ici… Au milieu de nulle part, entre forêt noire et lacs, les propriétaires d’une ferme ont éparpillé quelques cabanes à louer dans la forêt. Ni téléphone, ni Internet, électricité à la demande en alimentant un compteur de quelques livres stirling, poêle à bois… Le tableau est parfait ! Les clapotis de la rivière nous bercent et nous emportent pour une bonne nuit de sommeil …




Le lendemain matin, le soleil inonde notre cabane de Robinson et nous incite à découvrir les environs de jour. Je pense que nous avons trouvé un petit paradis sur terre ! La petite rivière est magnifique et rejoint un lac que nous apercevons depuis nos fenêtres. Quelques moutons gambadent dans le pré d’en face. En 2mn de marche, nous voilà sur une plage de cailloux avec vue sur l’autre côté du lac. Puis on s’aperçoit que le domaine est bien plus grand qu’on ne le pensait ! On poursuivra notre tour cet aprem au retour de notre ascension du Ben A’an, au programme aujourd’hui ! 




Bernard veille sur le pique-nique dans le sac à dos. C’est parti pour 2h de randonnée pour rejoindre le sommet du mont Ben A’an (signifiant Small Pointed Peak en gaélique), l’une des ascensions les plus populaires des Trossachs (on s’en rendra compte au nombre de randonneurs !). Merci à Samuel et Lucie dont le blog nous a convaincu de choisir cette superbe balade 😉


Photo de famille au sommet avec vue sur le Loch Katrine. 

Nous profitons de la proximité de la ville de Callander pour faire le plein d’essence et acheter de quoi dîner ce soir et demain soir. Retour cabane !



On ne résiste pas à visiter le reste du domaine en arrivant. Nous faisons la connaissance de Leslie, la propriétaire des lieux. Environ 70 ans, deux interminables tresses de cheveux blancs tombant sur les épaules, un style de hippie américaine des années 60, le regard agard et les pensées encore plus inacessibles que l’endroit où nous nous trouvons ! Un véritable personnage ! Elle accepte de nous arranger un logement pour le lendemain car nous avons décidé de rester une journée et nuit supplémentaire, loin de tout. 

En poursuivant notre chemin, nous découvrons le petit embarcadère avec une barque à louer pour passer de l’autre côté de la rive. Un peu plus loin, un cercle de dolmens surplomble le lac et une autre petite cabane que Leslie est en train de faire aménager en sauna ! A l’entrée de la propriété, une auberge de jeunesse, appartenant aussi à Leslie, accueille quelques chambres et un espace commun. Décidément, on ne s’attendait pas à ça ! 



Quelques bouquins en main, nous passerons le reste du jour bien couverts avec une tasse de thé, sur la plage attenante à notre cabane. 


Apéro et dîner en amoureux avant une nouvelle nuit de songes au milieu d’une terre digne des paysages de Braveheart.  


Le temps est menaçant le lendemain matin… mais pas suffisament pour nous faire rester chez nous ! Ni une ni deux, on part à pieds découvrir ce qui se trame au bout du track, la piste cailloutée qui nous a conduit jusqu’au repère des Robinsons ! 


La route s’arrête brutalement pour laisser place à deux traces de pneus dans la steppe. Nous décidons de descendre à travers la forêt pour rejoindre le lac… qui s’est transformé en minuscule rivière (nous avons marché 4kms en ligne droite cela dit, ce n’est pas si étonnant de découvrir un nouveau paysage). 

Pourquoi repasser par la route alors qu’on peut longer la rivière puis le lac par un champ de tourbe ? Quelle riche idée ! De la bouillasse plein les godasses jusqu’aux genoux ! Et quel souvenir en même temps ! Ces paysages ! 


La pluie arrive quand nous rentrons et ne cessera de tomber (et pas qu’un peu !) jusqu’au soir. Nous rejoignons notre nouveau logis pour la nuit (notre cosy cabane était réservée ce soir, on a donc migré dans un mini-gîte tout près de la ferme – photo ci-dessus). Parties de domino, dîner tôt et petites séries TV sur notre iPad… on n’est pas à la retraite mais c’est rudement bien imité (expression fétiche de Big Cat !)


Nous nous levons vers 8h et découvrons des dizaines (pour ne pas dire des centaines !) de moutons dans les champs tout autour de la ferme. Nous comprenons qu’il s’agit de femelles attendant toutes des babies ! Tout plein de petits agneaux à venir 🤗

Pour notre dernière journée de vacances, nous décidons d’aller visiter Stirling ! Je vois d’ici nos papas respectifs se trémousser sur leurs chaises ! Mais cela fera l’objet d’un nouvel article… hihihi. Bon week-end ! 

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Yves dit :

    voici du repos bien mérité !! avec ce nouveau reportage on se dit que vous allez avoir du mal à rentrer en France !! et quand vous serez en islande… ce sera encore pire !! cet endroit fait vraiment rêver comme beaucoup d’autres en écosse on aurait voulu voir votre hôtesse et ses beaux cheveux blancs !! degottez nous de jolis endroits !!Yves est à la recherche d’un petit véhicule Volkswagen (mais pas un tout terrain )!! bizz cri cri

    J'aime

  2. Yves dit :

    Le pré retraité Big Cat me nargue avec son Ledaig…
    Il m’énerve celui là…!
    Stirling : je veux tout savoir !!! J’attends le reportage avec impatience
    A votre place je ne serai pas sûr de revenir d’une aventure pareille 🙂
    Bises
    Yves

    J'aime

  3. lirtilmia dit :

    Bonjour, votre article est vraiment top il me donne tellement envie d’y aller. Je prépare un road trip et j’ai une petite question pour, la balade pourgent le ben à an vous avez mis combien de temps aller retour avec le temps pour profiter et prendre quelques photos?
    Merci de nous faire partager votre voyage.

    J'aime

    1. efloch dit :

      Hi! De mémoire je dirais 2h30 avec les photos et la contemplation!
      Le plus long c’est de se garer finalement 🙂
      Bon trip!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s