Les Saintes, ce petit paradis français

5 jours que nous sommes arrivés sur cet archipel de rêve dont nous ne connaissions pas l’existence il y a encore quelques mois…

Vue depuis le Chameau, tour de garde culminant à 309m. 

Il y a de ces endroits qui méritent d’être peu connus et fréquentés tant ils sont privilégiés. Nombreux sont ceux qui s’y arrêtent une journée, parfois deux, au détour d’un séjour en Guadeloupe. De bons connaisseurs nous avaient prévenu : restez-y le plus longtemps possible, c’est un petit paradis sur terre. Et ils avaient raison ! Une semaine n’est vraiment pas de trop, surtout lorsque l’on souhaite aussi en découvrir les fonds marins (un premier article à ce sujet ici). 


Vue depuis notre terrasse dans le bourg.

Un peu d’Histoire… les Saintes sont un archipel d’îlots volcaniques des Antilles Francaises situés entre Marie-Galante et La Dominique. Seules deux îles sont habitées, Terre-de-Haut où nous résidons et Terre-de-Bas. Les habitants sont des Saintois et vivent au rythme de la pêche et du tourisme. Presqu’aucune voiture sur les îles, essentiellement des scooters et des voiturettes électriques. Pour notre part, on a choisi la marche à pieds même s’il est vrai que ça grimpe sec…! 

Bien que des indiens d’Amérique centrale aient fréquenté les eaux des Saintes au IXe siècle, il est communément admis que Christophe Colomb découvrit ces îles le 4 novembre 1493 et les baptisa Los Santos en référence à La Toussaint. Elles devinrent françaises en 1648 et passèrent les deux siècles suivants à changer de nationalité, tantôt anglaises, tantôt francaises, mais presque toujours inhabitées car aucune source n’est présente ici pour s’approvisionner en eau potable. Aujourd’hui, l’eau potable est acheminée depuis la Guadeloupe grâce à une énorme conduite sous-marine ! Et il en est de même pour l’électricité ! 

Les Saintes bénéficient de 300 jours de soleil par an… pour une température moyenne de 25 degrés… le pied !! Le relief escarpé et la pluviométrie peu avantageuse n’ayant pas permis l’établissement de cultures agricoles, peu d’esclaves ont été amenés sur ces îles. Le peuplement est donc historiquement constitué de Bretons (encore eux !!), de Normands et de Poitevins qui se sont installés pour pratiquer la pêche. Cette particularité explique le type spécifique des Saintois et des Saintoises, clairs de peau. 

Le créole saintois est très proche du français. Seule la prononciation de certains mots diffèrent et il arrive que des termes de l’ancien français, issus des premiers colons, subsistent. Les Saintois en sont très fiers car il diffère des autres créoles et le transmettent systématiquement à leurs enfants. 

L’un des monuments emblématiques de Terre-de-Haut est le fort Napoléon, construit à partir de 1844 pour protéger l’archipel d’une éventuelle reconquête anglaise. Le fort, commencé sous le règne de Louis-Philippe, est achevé en 1867 en plein règne de Napoléon III qui le baptise Fort Napoléon en l’honneur de son oncle Napoléon Ier. Pour les friands d’Histoire française, la page Wikipedia des Saintes dévoilent de nombreuses anecdotes sur le passé militaire des îles et notamment sur la situation de l’archipel sous le régime de Pétain. Très intéressant.

Voici quelques photos prises lors de notre balade hier au Fort Napoléon justement.


Arrivée au fort. 





Les jardins extérieurs.



Visite guidée très instructive sur les coutumes locales, les cases en bois, les chapeaux de marin saintois, la faune et la flore sous-marine et même la maquette du vaisseau avec lequel Christophe Colomb a découvert les îles ! 

Les différents sables de la Guadeloupe… multicolores ! Cricri, tu serais folle !! 


Prochain article dédié à l’ambiance des plages et des ruelles de Terre-de-Haut. Bon week-end ☀️

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Laurillau dit :

    Je me souviens que la « petite Bouttier » disait souvent, quand elle était petite « c’est pas du juste » .Eh bien oui, c’est pas du juste, en sarthe et partout en France il fait froid. Profitez-en bien les p’tits loups.
    Marie et Michel

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s