Pourquoi y a-t-il tant de moutons et d’Américains en Irlande ?

Ahah voilà une question que vous ne vous posez pas mais à laquelle on va quand même répondre 😃

Commençons par les moutons. Ils sont PARTOUT ! Dans les champs évidemment mais aussi sur la route, chez les gens, parfois sur la plage, sur les murs de pierre, dans les arbres…

On a même parfois l’impression qu’il y a plus de moutons que d’Irlandais ! C’est le cas en Irlande du Nord ! Elle en compterait 1 969 000 contre 1 810 863 habitants (chiffres de 2012). En revanche, le nombre d’ovins en République d’Irlande ne dépasse pas encore celui des humains (3,57 contre 4,58 millions). Ça en fait un paquet au mètre carré tout de même ! Alors pourquoi autant de moutons en Irlande ?

L’Irlande est une terre verte avec beaucoup de régions montagneuses, ce qui est propice à l’élevage de moutons. Plusieurs races existent : The Cheviot (commerce du tweed), le Black-Faced Mountain, Galway, le Soay… Mais peu d’entre eux viennent d’Irlande : le Cheviot provient d’Angleterre et le Black-Faced Mountain probablement d’Ecosse. Seule la race Galway est native.

The Black-Faced Mountain (Google images).


The Cheviot (Google images).


Le mouton Galway (photo de nous !).

Bon marché, le mouton offre un excellent retour sur investissement aux paysans irlandais et participe même à grande échelle au développement de l’économie agricole en Irlande. Pour faire son bonheur, il lui suffit d’une simple bergerie, et de kilomètres de verts pâturages à arpenter comme bon lui semble ! Autant dire que l’Irlande est toute indiquée pour être son terrain de jeu favori !

Le mouton produit de la laine de grande qualité avec laquelle de gros pulls bien chauds seront fabriqués, au même titre que le tweed (laine tissée). La laine est aussi utilisée comme très bon isolant dans la construction des maisons. De quoi rester au sec toute l’année ! 

La peau de mouton est utilisée pour la confection de vêtements, de chaussures et même d’instruments de musique. Et la viande fait partie de celle que l’on retrouve le plus souvent dans les assiettes irlandaises. Dans le mouton, c’est comme dans le cochon, tout est bon !

Certains paysans élèvent aussi des pures races afin de les vendre aux enchères ou de les faire participer à des concours. Un joli pécule les attend à l’arrivée bien sûr !

La plupart du temps, les moutons sont laissés en toute liberté par leurs propriétaires qui les distinguent grâce aux couleurs qu’ils leur peignent sur le dos. Véritable symbole de l’Irlande, au même titre que le trèfle, la harpe, la bière, le whisky et le rugby, le mouton est tout simplement une mascotte qu’on adore !


Passons aux Américains… qui peuvent parfois ressembler à des moutons dans leurs cars de touristes l’été sur les côtes irlandaises 😜

Pas de mauvais esprit, l’Histoire irlandaise mérite d’être respectée ! Savez-vous qu’entre 33 et 44 millions d’Américains se réclament d’ascendance irlandaise (soit 11 à 14% de la population totale) ?

Les Irlandais protestants sont les premiers à avoir émigré aux USA. Les Irlandais catholiques ont suivi au milieu du 19e siècle en raison de leur précarité en tant que paysans et de la domination britannique. La Grande famine a grandement accéléré le processus d’émigration entre 1845 et 1855.

Les Irlandais qui se sont installés aux États-Unis, et leurs descendants, ont beaucoup marqué l’histoire américaine. Près de la moitié des présidents des États-Unis ont des ancêtres irlandais, les plus connus étant John F. Kennedy et Ronald Reagan. Il y a également plusieurs astronautes comme Neil Armstrong, le premier homme qui a marché sur la Lune. Henry Ford, le fondateur de Ford Motor Company, était le fils d’un immigré irlandais. On peut encore citer des criminels populaires comme Billy the Kid, des légendes du rock comme Jim Morrison et Kurt Cobain, et un grand nombre de stars de cinéma comme John Wayne, Clint Eastwood, Harrison Ford, Robert De Niro, Kevin Costner, Mel Gibson, George Clooney, Grace Kelly et Johnny Depp (source : Wikipédia).

De nombreux Américains ressentent donc le besoin de venir rendre visite à la terre de leurs ancêtres. Il faut dire que l’Histoire des États-Unis est si courte comparée à celle de l’Europe et il y a tant à voir ! Barack Obama lui même a fait le déplacement en 2011, dans la ville de Moneygall où est né et a vécu son arrière-arrière-arrière-grand-père maternel. Autant vous dire que la ville était en fête ! Un article sympa à ce sujet ici. 


Avec ses 5,7 millions d’habitants, l’Irlande (comprenant la République d’Irlande et l’Irlande du Nord) peut se vanter d’avoir environ 7 fois plus d’ancêtres habitant sur le sol américain que sur ses propres terres. Incroyable n’est-ce pas ?

Vous savez tout !

Un grand merci au blog de Christelle, Escapades Celtiques, qui nous a permis de réunir une grande partie des infos citées dans cet article.

A ciao bonsoir !

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Daniel dit :

    Dis Bernard, pourquoi votre mouton à toi qu’on voit sur la route il est peint avec des rayures bleu blanc rouge ? C’est drôle !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s