On a gravi le Mont Brandon ! 

Hier matin, alors que nous pensions passer la journée à la maison pour aider nos hôtes, Clodagh nous a vivement recommandé de faire la randonnée du Mont Brandon.


Le voici, juste en face de vous ! 

Faut dire que le soleil nous appelle encore une fois (il paraît qu’on est vraiment lucky avec la météo !) et qu’aucun nuage ne vient entraver le ciel bleu azur au dessus de notre tête. 

Bon cela dit, le Mont Brandon, nous en avons entendu parler mais il ne semblait pas être chose aisée que de gravir les 952m qui en font le deuxième sommet le plus haut d’Irlande ! Son nom provient de Saint Brendan « le navigateur », dont la légende rapporte qu’il est monté jusqu’au sommet vers l’an 530 pour voir les Amériques, avant d’embarquer sur son bateau pour les atteindre par la mer. Plusieurs versions divergent sur cette traversée… toute l’histoire de Saint Bredan sur la page Wikipedia du même nom ici. 

Bon, que fait-on ? En même temps, nous avons toujours changé nos plans à la dernière minute pour suivre les conseils de Clodagh et n’avons jamais, ô grand jamais, été déçus… inch’allah, on y va ! 

À bord de notre 206 break (qui nous a permis tant de découvertes depuis un mois déjà !), nous rejoignons le point de départ de la rando, juste après Cloghane. 

Un panneau indique la difficulté élevée de la rando et les précautions à prendre avant de s’y aventurer. À ce moment là, j’avoue que mon moi intérieur n’y croit pas trop. Il est 11h30, le soleil se couche à 16h30… je m’imagine faire une jolie balade mais pas grimper en haut du mont. 

Et puis nous perdons le chemin au bout du premier kilomètre ! Pas de balisage… demi-tour. Nous appelons Clodagh qui nous donne la clé : il faut d’abord rejoindre the grotto où une vierge nous indiquera le chemin… 


Alléluia, nous y sommes. Nous continuons de grimper et suivons aisément le trail empierré qui s’offre à nous. Le dénivelé est déjà important et le paysage change à chaque petite pause que l’on s’accorde pour reprendre notre respiration. 


Du bruit derrière nous. Un grand Irlandais arrive à pas de géants vers nous avec ses deux bâtons télescopiques. Il s’arrête et nous demande si nous prévoyons d’aller en haut. 

– We don’t know yet, not sure…

– You should go, it’s just magnificent there! Perfect day to climb it! 

Bon… le gars nous met en confiance, il a l’air de savoir ce qu’il dit. On lui emboite le pas et mettons un coup d’accélérateur. Il nous a dit qu’on devrait pouvoir être en haut vers 14h…


Quelques temps plus tard, un monsieur frolant les 70 printemps nous dépasse à la vitesse de l’éclair. Il gambade et saute de pierre en pierre tel un cabri ! Il dépasse aisément le premier Irlandais rencontré et hop disparaît… On le baptisera The Rocket ! Sont pas faits comme nous ici…! 

Tout à coup, nous contournons la montagne et comptenons ce qui nous attend à présent…


La beauté de petits lacs de montagne glacés rompt radicalement avec le paysage grandiose ensoleillé qui nous a accompagné jusqu’à maintenant. De grandes montagnes écorchées nous font face et aucun indice ne permet de comprendre par où nous allons passer. 


Quelques flèches vertes peintes sur des rochers nous indiquent le zig zag à suivre pour rejoindre le sommet. Environ 450m de dénivelé à pic nous attend désormais…


Entre randonnée et escalade, nous progressons à pas de loups, nous accrochant à la récompense qui nous attend là haut…


Nous y sommes. Enfin presque. Nous recroisons The Rocket qui nous dit de continuer jusqu’en haut pour bénéficier du panorama 360 (c’est le petit point noir au milieu de la photo ci-dessus !).

Nous retrouvons la glace que nous pensions fondue depuis quelques jours et soudain…



Pas de mot. Une petite vidéo tout de même 🙂


Le géant irlandais est là. Il nous félicite. Nous le remercions. Sans ses encouragements, nous ne l’aurions probablement pas fait. Nous avalons quelques fruits et fromages en vitesse avant de repartir car la descente s’annonce corsée et pas question de finir la rando de nuit. 



Le soleil se couche doucement de l’autre côté de la montagne que nous redescendons et nous offre des tonalités rosées jusqu’à notre retour. Une petite vidéo durant la descente ici ! 


Il est 17h lorsque nous atteignons notre voiture. Nous avons marché un peu plus de 5h. Nous sommes fiers comme rarement nous avons pu déjà l’être. We did it! Probablement l’une des plus belles randonnées que nous ayons fait dans notre vie…

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jean-claude dit :

    wouaaah !!!!

    J'aime

  2. Yves dit :

    haaaaouw !!!!
    Yves

    J'aime

  3. Gaby dit :

    l’irlande vous donne des ailes… et nous, on aime!

    J'aime

  4. Chudeau dit :

    magnifique !!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s