The Old Monastery Hostel 

Nous sommes arrivés en Irlande samedi dernier. Un vieux rêve devient réalité. 

Nous passons la journée du dimanche à sauter de bus en bus, à somnoler en regardant la pluie filer le long des vitres, à découvrir l’accent irlandais (qui n’est pas si terrible finalement !), à goûter nos premières vraies Guinness à Galway… 

Et puis, sans que nous y ayons particulièrement prêté attention, un paysage lunaire s’offre à nous. Sardou disait vrai mais je pèse seulement maintenant les paroles des Lacs du Connemara : 

« Terre brûlée au vent, des landes de pierres

Autour des lacs, c’est pour les vivants

Un peu d’enfer, le Connemara

Des nuages noirs qui viennent du nord

Colorent la terre, les lacs, les rivières

C’est le décor du Connemara »

Nous y sommes. Le soleil nous offre ses derniers rayons pour notre arrivée à Letterfrack. Un coup d’œil sur Google Maps et la sensation d’être vraiment loin de tout. 

Nous trouvons facilement l’auberge dans ce village qui n’en compte qu’une seule mais aussi trois pubs (tout de même) et un shop ouvert tous les jours de l’année de 8h à 22h (véridique ! Et on y trouve du vrai bon vin rouge ! Cher certes mais du bon vin rouge !).

Personne n’est là pour nous accueillir. Étrange sensation après un si long voyage, prévu depuis longtemps et que nous avons choisi en raison de la mission que nous allons accomplir ici 15 jours durant. 

Une voix française. Allez savoir pourquoi cela est si rassurant. Deux jeunes femmes volontaires elles aussi viennent à notre rencontre. Lynn et Marion. Elles deviendront notre phare pour les deux jours à venir, date de leur départ pour le Nord de l’Irlande. Stephen, le boss, n’est pas bien loin, on le verra tout à l’heure. En attendant, elles nous font visiter les lieux. Notre déambulation éveille deux mots dans mon esprit : magique et chaotique. Une sensation de douce étrangeté nous enveloppe, tout est si cosy. Des coins et des recoins partout, impossible d’embrasser l’espace d’un coup d’œil. Je découvre encore des meubles et des objets à l’heure où je vous écris. Une sorte de brocante géante où rien ne serait à vendre. Disons plutôt que les milliers de visiteurs ayant un jour mis les pieds ici semblent avoir chacun oublié une partie de leurs effets. Un monde à part, entre le pays des merveilles d’Alice et les aventures des chevaliers de la table ronde. Nous sommes en terre celtique, ne l’oublions pas. Un air de chant gaélique flotte continuellement dans cette vaste maison (hantée, qui sait ?).

Stephen arrive. Bourru au premier abord, il n’en cache pas moins de gentillesse et un sens de l’humour cynique mais si drôle. Nous apprendrons vite à le connaître et j’en reparlerai sans doute. 

5 jours ont passé et l’impression d’être ici depuis un mois n’est pas loin. Les allers et venus des résidents pressés rendent plus forts les contacts avec ceux qui prennent le temps de rester un peu. Nous sommes déjà un petit groupe avec la sensation de nous connaître. Certains deviendront peut être des amis. La plupart feront partie d’un bon souvenir, un peu flou dans quelques temps. 

Trèves de blablatages, découvrez avec nous cet endroit unique en Irlande que nous ne saurions trop vous conseiller de visiter : The Old Monastery Hostel



L’extérieur de l’auberge et l’une des 25 poules qui la gardent. 


Notre réveil matin… 


On s’approprie les lieux… Simon donne un coup de main pour réparer les vélos de location. 


Notre maison-cabane dans les bois pour ces 15 jours dans le Connemara.

Activité grattage de moules fraîchement ramassées sur la plage de Renvyle. 


Le patio (que nous avons entièrement rangé depuis !)


Quelques pas dans l’entrée… 



La découverte des lieux commence dans les couloirs…




Quelques moments partagés dans le salon… 


Des petits mots doux dans la cuisine. 


Des salles de bain pas comme les autres !


Un coup d’œil dans les chambres…

Et si on descendait en bas ?


Encore un autre univers… 


Le repas du soir dans la salle à manger. Au menu, moules fraîches ramassées de l’après midi !

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Daniel dit :

    Vite, vite, faites venir le cinéaste! Avant que disparaissent les dames blanches et autres esprits frappeurs. Digne de Halloween! et le 31 octobre approche, brrrr brrr !👀! Faut faire une vidéo, en tâtonnant de pièce en pièce, de nuit et petit chandelier à la main. Le scénario est (magnifiquement) écrit, faites entrer le fantôme 👻! Silence, on tourne 🎥🎥🎥!!!!!

    J'aime

  2. clement dit :

    Super instants de vie!! j’adore cet instant de vie!!
    Je vous envie les ptis loups!!

    J'aime

  3. Marianne dit :

    Qu est ce que c est beau!!!
    J adore cette ambiance si riche en idées concrétisées et si humaine…

    Mille bisous de Montreal en direct de mes premiers flocons!!!

    Bisoussss

    J'aime

  4. chloejolly dit :

    Que de beaux partages: textes et photos magnifiques…. un bonheur de suivre vos aventures.
    Magie de la vie, vivre ses rêves.
    Des bisous enchanteurs

    J'aime

  5. aynen dit :

    Quel lieu génial !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s